Des projets Waouh ?

Je vous invite à bâtir des projets Whaou et à vivre plus souvent sur cette longueur d’onde.

Faites vous ce cadeau!

Imaginez un instant, un objet, une situation, une personne, un paysage qui déclenchent en vous une réaction de W-H-A-O-U!!!!
Pensez y maintenant.

Dans quel état êtes vous ? Admiration, excitation, enthousiasme?

C’est ça le Whaou!

Tout projet peut – devrait ?- être un projet « Whaou! »

J’y vais fort, c’est vrai, car bien souvent, en entreprisse, la plupart des projets ne semblent pas valoir le coup (ni le coût).

Le but du jeu:

Transformer des projets de routine en projets générateurs de passion et d’enthousiasme, qui font la différence dans notre vie et celle des autres.

Tom Peters, consultant américain, est l’un des hérauts de cette notion de Whaou. Je lui ai repris certaines des idées ci-dessous.

A quoi reconnaître un projet Whaou ?

Il génère de la Passion
.Un projet Whaou génère de la P-A-S-S-I-O-N. C’est une histoire d’amour et d’aventure. Il vous fait vibrer.

Il est beau
Il a du caractère, de la personnalité, de la »gueule », que ce soit par son physique (ex: un produit bien dessiné -cf. la gamme iMac) et/ou par l’intelligence, l’originalité ou les valeurs qui le sous tendent.
« Pour qu’un avion vole bien, il faut qu’il soit beau » Marcel Dassault.

Il est (R)évolutionnaire
Il rompt avec les habitudes, il fait la différence, il apporte réellement quelque chose de nouveau.
Votre projet irrite, dérange? Il a ses détracteurs? C’est encore mieux. C’est que vous venez vraiment de trouver un angle nouveau.
A l’inverse, s’il est accueilli dans l’indifférence générale, vous êtes mal parti.

Pub Apple:  » Think Different » (Pensez autrement).

Il est porteur de sens
Il est porteur de sens = Il va faire une différence positive dans la vie des personnes à qui il s’adresse. Il a de l’impact.
Les questions à se poser:
« Est ce que ça vaut vraiment le coup d’y consacrer les mois ou les années que ça va prendre? ».
« Est-ce que ce projet exprime mes valeurs/ ma vision du monde/ ma mission/ une contribution que je veux faire… »
« Est-ce que çà fait une différence dans le monde? (Il n’y a pas de projet trop petit pour faire une différence dans le monde).
 » Est-ce que dans 5 ans, quand j’ y repenserai, je serais toujours fier d’avoir fait partie de ce projet ».

Il attire des supporters enthousiastes

Est-ce que mon enthousiasme est communicatif ?

Est-ce que je « vend »facilement le projet à mon entourage? Est-ce qu’il attire un premier noyau dur de « missionnaires » / un fan club?

L’art du Whaou!!

      1. Pensez en termes de Whaou!

Observez autour de vous.

Soyez attentif à vos expériences quotidiennes, aux situations de la vie.

Chez vous ou dans la rue, dans les produits ou les services qu’on vous       propose, dans vos projets en cours, votre comportement et celui des autres…

Qu’est ce qui est Whaou ?

Qu’est ce qui ne l’est pas?

Incluez le mot dans votre répertoire.

Idée : Bâtissez votre propre échelle, avec Whaou au top.

  1. Fonctionnez plus souvent sur la fréquence « Whaou »
    Recherchez ou créez des environnements Whaou. Faites-en un art de vivre, attirez des personnes et des situations Whaou dans votre vie. Créez en en mettant le meilleur de vous-même dans ce que vous entreprenez.
  2. Développez une conviction: toute tâche, aussi petite ou ingrate qu’elle soit, peut-être le point de départ d’un projet « Whaou ».
    Ma croyance: la vie nous fournit des opportunités constantes d’apprentissage, de découverte, de création.
  3. Acceptez que cette vision ne soit pas partageable par tous.
    N’usez pas votre énergie à convertir ceux pour qui la vie est une longue corvée. (Question: avez-vous vraiment envie de les fréquenter ou de les coacher ?).
  4. La plupart du temps, si vous le pouvez, n’acceptez pas les projets tels quels – sauf s’ils ont déjà les yeux qui brillent en en parlant.
    Amenez la personne, l’équipe à recadrer/ redéfinir/ transformer/ booster… son projet, jusqu’à en faire un projet Whaou.
    Une question pour ouvrir le champs du possible :
    « Imagine qu’il soit impossible d’échouer, que tu puisses avoir exactement ce que tu veux dans ce domaine, qu’est ce que tu voudrais vraiment? »
  5. Ma vie = mes projetsJ’exprime qui je suis/ mon identité à travers les
    projets individuels ou collectifs dans lesquels je m’investis.
    En ce sens, ma vie = mes projets.
    Et si à l’avenir, vous abordiez vos projets avec cet oeil ?

Voilà votre mission si vous l’acceptez :

Choisissez un projet personnel qui vous tient à coeur, « boostez » le pour en faire un projet « Whaou ».

Je vous dis à bientôt.

Isabelle
Votre coach RNCP1

06 19 19 53 40

 

Je remercie Alain Cayrol, mon premier formateur en coaching en 2002, pour m’avoir initiée aux projets Waouh.

A propos de :

Créatrice à l'âge de 26 ans d'une entreprise qu'elle a dirigé 11 ans, elle intervient aujourd'hui auprès d'autres dirigeants pour les aider à pérenniser, développer et optimiser la rentabilité de leur entreprise sans travailler 70 heures par semaine. Coach certifiée RNCP1 et consultante - créatrice de la société idrm - elle intervient sur la base de son expérience et menée par sa passion d'aider les entrepreneurs dans leurs challenges quotidiens.
HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com
close

Téléchargez GRATUITEMENT le livret "Quel dirigeant êtes-vous?"

Dans ce guide Gratuit à télécharger - vous prendrez le temps de mieux vous connaître pour identifier les zones de risques pour votre entreprise  en remplissant le formulaire ci-dessous :

Vous recevrez également la newsletter idrm. Fichier déposé à la CNIL - Déclaration n° 2153487v0